Nutrition et santé de l'os

La prévention de l'ostéoporose doit intervenir durant toute la vie. De la naissance à l'adolescence, la prévention primaire consiste à optimiser le potentiel génétique afin d'atteindre, à l'aube des 30 ans, une résistance et une masse minérale osseuse maximales. De l'adolescence à la ménopause, la prévention consiste à maintenir le capital osseux acquis en fin de croissance. Après la ménopause et chez les personnes âgées, la prévention doit être renforcée pour atténuer la perte osseuse et le risque de fractures ostéoporotiques, notamment aux niveaux de l'avant-bras, de la colonne vertébrale et de la hanche. A tous moments, la nutrition et l'activité physique jouent un rôle majeur dans la prévention primaire et secondaire : ce sont des compléments essentiels aux approches médicales utilisées chez les patients ostéoporotiques chez qui les fractures ne peuvent être évitées.



001/135

Commentaire